fbpx
Home blog Main Square Festival 2019, notre avis sur cette 15ème édition

Main Square Festival 2019, notre avis sur cette 15ème édition

written by Eloïse juillet 22, 2019

On entame le mois de juillet avec notre grand festival du Nord qui prend de l’âge mais pas une ride ! 15ème édition cette année et une programmation toujours aussi stylée et surtout très éclectique et diversifiée allant de DJ Snake à Miles Kane, Ben Harper en passant par Angèle ou encore Damso pour te donner un ordre d’idée.

C’est par la fameuse Porte Royale de la Citadelle d’Arras qu’on débarque en ce vendredi 5 juillet. La Main Stage reste encore peu remplie pour ce début de festival, il est encore tôt, mais Gavin James entame de douces ballades et nous emporte sous quelques notes ensoleillées : début de soirée très agréable et en douceur donc. Il entonne une reprise « La vie en rose » puis son titre phare « Always » et tout le monde chantonne en cœur avec lui.

© Clélia Poulet

On se déplace ensuite tranquillement jusqu’à la Green Room en changeant d’ambiance, pour découvrir la powerful Lizzo. Elle a mis le feu au public qu’elle a fait twerker avec elle. Je n’avais jamais vu autant de monde twerker au même moment, j’espère que ça apparaîtra dans le livre des records comme elle l’a souhaité. En tout cas, sa voix a électrisé la foule, elle a du coffre et sait aussi bien monter dans les aigus que rapper. Ce fut une superbe découverte, tout le monde a adoré et s’est mis à danser, j’ai adoré son titre « Boys » qui a des sonorités qui swinguent et un rythme prenant.

Le vendredi s’est enchaîné avec Caravan Palace pour un air rétro rafraîchissant, Miles Kane, Angèle, Damso, Cypress Hill, puis les grosses têtes d’affiche pour clôturer cette première soirée. Christine And The Queens nous a mis fort mal à l’aise, on a eu envie de lui dire d’arrêter l’humour, mais elle nous a tous bien accueillis dans son « safe space » très artistique et chorégraphié. Puis le local DJ Snake a retourné sa Main Stage et y a mis le feu en passant par tout le répertoire de l’électro, de la trap, de la dub… il a tout fait et a fini par ses plus gros titres, du très lourd. Les plus courageux ont fini par aller taper du pied jusque 2h40 du mat sur Charlotte de Witte à la Green Room qui a clôturé cette première journée en beauté.

Le deuxième jour de fest commence sur les chapeaux de roues ! On est secoués par les post-punks londoniens de Shame qui nous ont électrifiés pour la suite. On a bien kiffé Agar Agar sous le soleil avant la tempête Skip The Use qui a retourné la Main Stage pendant une bonne heure. On a adoré la générosité du chanteur Mat Bastard qui a laissé les photographes rester dans la fosse tout le long de son concert, a joué à 1,2,3 soleil avec la foule et un chanceux qui avait malencontreusement bougé s’est vu offert des billets pour toute leur tournée ! Moment émotion après toute cette joyeuse pagaille, à la fin du célèbre titre « Ghost » où il a invité ses deux filles sur scène à la rencontre du public, ovation, merci pour ce partage.

© Clélia Poulet

Puis ce fut au tour de Macklemore de nous ambiancer avec ses titres que l’on a kiffé chanter à tue-tête « Can’t hold us » , « Thrift shop », « Same love » et on s’est éclatés sur « And we danced ».

On a eu droit à un Lomepal déchaîné sur la Green Room, les ados étaient on fire.

Pour clôturer cette deuxième journée du Main Square, Martin Garrix a littéralement enflammé la Main Stage avec des feux d’artifices et il a même invité Macklemore à chanter sur leur dernier titre commun « Summer Days ». Comme pour le vendredi soir, les fervents amoureux d’électro ont pu continuer la nuit avec Arnaud Rebotini en live.

© Clélia Poulet

Pour cette dernière journée du Main Square, nous avons commencé en douceur avec le joli son de guitare de John Butler Trio sur la Main Stage pour ensuite changer totalement de style avec le set de Bring Me The Horizon qui a littéralement mis la scène en feu, un concert qui fut éprouvant entre les pogos, les circle pit ou encore les crowdsurf, Oli Sykes a su emporter son public avec lui et lui transmettre toute son énergie, un des concerts les plus marquant de cette journée. Juste après cette claque se sont précipitées toutes les familles pour avancer le plus près possible de cette Main Stage toujours, afin d’accueillir BigFlo & Oli comme il se doit, laissant peu de places aux fans de Bring Me The Horizon pour sortir de tout ça. Plus tard dans la soirée, nous avons pu retrouver Eddy de Pretto sur la plus petite scène cette fois-ci, toujours un plaisir de le voir chanter ses paroles avec tant de vivacité et de vigueur et d’échanger avec son public. Nous avons ensuite pu vibrer face à Editors qui ont clôturé la Green Room, un show qui te fait perdre tout sens et t’emmène tout droit dans les étoiles, une très belle clôture donc, bien que j’aurais aimé les voir sur la Main Stage comme c’était le cas il y un an ou deux; mais le fait qu’ils soient passés de nuit et non dans l’après-midi cette fois-ci était une meilleure expérience, peut-être aurons nous les deux situations réunies dans une prochaine édition ?

© Marine Ferlin

Pour clôturer cette journée et ce festival-même, nous avons eu la douce et jolie Jain, un petit rayon de soleil en pleine nuit sur cette grande scène rien que pour elle (peut-être trop grande pour elle d’ailleurs ?),  mais très fière de l’avancée de cette jeune femme dans le monde de la musique quoiqu’il arrive. J’espère juste que le Main Square trouvera une meilleure clôture l’année prochaine dans le sens où je ne pense pas que Jain était vraiment prête pour une telle responsabilité cette année.

Pour récapituler, cette 15ème édition a fait carton plein avec 2 journées affichant tout de même complet. Deux nouveautés se sont glissées dans la Citadelle cette année : une grande roue de 25 mètres donnant vue sur le public de la Main Stage et de la Green Room pour une petite pause en hauteur et une troisième scène nommée Le Bastion de la Reine, sur laquelle ont pu se produire 11 artistes sur les 3 jours.

On a aimé : la diversité au niveau de la programmation qui est à nouveau au RDV cette année. Les meilleurs concerts de ces trois jours ont été : DJ Snake, Skip The Use, Bring Me The Horizon et Editors. Mention spéciale pour la meilleure découverte de ce festival : LIZZO, à découvrir absolument !

On a moins aimé : BigFlo et Oli, Christine and The Queens, Angèle et Lomepal sur la scène de la Green Room, trop petite pour eux peut-être ? Car beaucoup trop de monde et limite impossible de s’y rendre pour apercevoir l’artiste.

Merci à Marine et Clélia pour la rédaction de ce report.

Marine

Facebook / Instagram / Twitter

Clélia

Facebook / Instagram / Twitter

You may also like

Envie de laisser un commentaire ? :)