Publié le

TOP 10 des séries Netflix à regarder en 2018

Pour bien démarrer cette nouvelle année 2018 (bonne année d’ailleurs ?), je t’ai concocté un petit top 10 des séries Netflix à regarder pour la 100ème fois, mais aussi et surtout de nouvelles séries à découvrir !

Personnellement, quand il s’agit de regarder des séries TV, je reste toujours un peu dans le même mood / genre de série. Ce que je préfère binge watcher, ce sont plutôt des séries du style Desperate Housewives, Mistresses, Devious Maids, mais j’aime aussi beaucoup Revenge, Orange Is The New Black ou encore Shameless (US, je précise parce que la version UK c’est quasiment la même, mais en largement moins bien).

En 2017, je me souviens qu’à partir du début de l’année jusque vers fin juin, j’étais tellement focalisée sur mes activités que ce soit le blog ou ma chaîne YouTube, que je ne m’accordais même plus de temps pour me poser et chiller un peu (voire beaucoup) en regardant Netflix.

Bref, j’ai donc repris cette drogue qu’est Netflix (en vrai je ne suis pas si accro, ça va) et je me suis surtout relaxer devant, pendant le mois de décembre. Parce que ça fait aussi du bien de pouvoir décompresser et s’évader par le biais de films et séries par exemple, j’ai pris plaisir à découvrir de jolies pépites sur la plateforme.

Voici donc mon TOP 10 des séries Netflix à regarder en cette rentrée :

atypical-netflix-heloitsmytree1. Atypical

1ère pépite de Netflix que j’ai découverte en fin d’année. Atypical, c’est une série à la fois comique et surprenante, comme le décrivent si bien ses fans. C’est l’histoire de Sam, un autiste qui est au lycée et qui n’a donc pas forcément une vie comme les autres. Malgré ça, il arrive tout de même à vivre sa vie en étant dans son propre monde. Je trouve cette série tellement belle et si bien réalisée..! Il n’y a que la saison 1 qui est sortie pour l’instant.

nola-darling-netflix-heloitsmytree2. Nola Darling 

2ème pépite de Netflix que j’ai aussi découverte en cette fin d’année 2017. Au début, j’ai eu du mal à accrocher, mais après avoir passé les 2 premiers épisodes, j’ai vraiment adoré le concept. Elle a quelque chose en plus par rapport aux autres séries. Elle a ce côté très artistique, que j’ai d’ailleurs appris à apprécier mais aussi comprendre au fil des épisodes. Je te la conseille vivement en tout cas, surtout si la cause afro-américaine, le féminisme, ou encore l’art sont des sujets qui te touchent particulièrement.

californication-netflix-heloitsmytree3. Californication

Ça faisait peut-être bien 2 ans que je voulais m’y mettre mais j’avais à chaque fois la flemme de chercher la série en VO sur internet, du coup, quand j’ai vu qu’elle était sur Netflix, je n’ai pas hésité une seule seconde ! Et ce que je peux dire, c’est que je suis loin d’être déçue. La série est tournée à LA en plus alors… ? Pour la comparer à d’autre série, je dirai qu’elle est dans un délire similaire à celle de Shameless justement.

apartment-23-netflix-heloitsmytree4. Apartment 23

Don’t trust the b*tch in Apt 23 ! Après LA, direction NY. J’aime cette série pour son côté un peu trash et franc. Ici, on ne passe pas par 4 chemins, si tu as quelque chose à dire, tu le dis ! D’ailleurs, l’actrice brune qui joue le rôle de Chloé dans cette série me fait beaucoup penser à celle qui joue dans Girlboss, tant au niveau de leurs attitudes / comportements qu’elles ont que dans leur caractère, enfin leur façon de pensée, tout court. Apartment 23, c’est ironique et frais à la fois. Elle me fait aussi penser à Gossip Girl, pour le côté un peu « peste » avec Blair, tu sais.

crazy-ex-girlfriend-netflix-heloitsmytree5. Crazy ex-girlfriend

Rebecca, c’est cette fille complètement barrée dans laquelle on se reconnaît tous et toutes un peu (je t’assureee, d’ailleurs si tu la connais déjà, je sais qu’au fond de toi tu es d’accord avec moi pour confirmer mes dires ;)). Parce qu’elle veut récupérer son ex et parce qu’elle s’y prend tellement… pas comme il faut, c’est ça qui rend son personnage si hilarant. Netflix est rempli de séries décalées et ça, ça fait du bien !

the-good-place-netflix-heloitsmytree6. The Good Place 

Je viens juste de la commencer et j’aime déjà le côté assez excentrique et surtout audacieux de la part de la production de traiter un sujet aussi tabou que celui de la mort. C’est traiter avec légèreté, tout en nous aidant à prendre recul nous-même sur notre propre vie et d’autres choses, donc c’est cool. A suivre…

girlboss-netflix-heloitsmytree7. Girlboss

Que dire, que dire… Je crois que je n’ai jamais attendu une série aussi longtemps que celle-ci ! J’avais déjà dévoré auparavant le livre de Sophia Amoruso, le personnage principal de la série, joué par Britt Robertson. J’aime bien son état d’esprit et je trouve que son ascension fulgurante grâce à sa compagnie NastyGal a encore beaucoup de personnes à inspirer. Elle est la preuve vivante qu’en partant de 0 et que même en croyant avoir une vie complètement foutue, il y a toujours un moyen de s’en sortir et d’arriver à faire de belles choses dans la vie.

unbreakable-kimmy-schmidt-netflix-heloitsmytree8. Unbreakable Kimmy Schmidt 

C’est aussi une série « Original Netflix », c’est-à-dire créée par Netflix lui-même. Classée dans la catégorie « comédie », Unbreakable Kimmy Schmidt apporte également son lot d’excentricité, de fraîcheur et surtout de rareté. Voici le synopsis : « Echapée d’une secte apocalyptique, une femme atterrit à New-York et part à la reconquête d’un monde qu’elle ne croyait ne plus exister. » Rien que ça, ça en dit long sur ce qui t’attends, je n’en dis pas plus ahah.

jane-the-virgin-netflix-heloitsmytree9. Jane The Virgin

Avec son ambiance latino, elle me fait penser à des séries comme Devious Maids. C’est le genre de séries dite romantique, mais qui est loin du cliché de base du scénario à l’eau de rose. Ça change de ce à quoi on s’attend d’habitude. Qualifiée de « déjantée » par Netflix, elle reprend tous les codes de la telenovela mais en version moderne 2.0. A regarder 🙂

modern-family-netflix-heloitsmytree10. Modern Family 

Elle me fait un peu penser aux séries du style 7 à la maison, brothers & sisters, mais pareil, en version beaucoup plus récente. Encore une fois, c’est une série comique et elle se déroule à LA. Je crois que je viens moi-même de comprendre le genre de séries que j’adore le plus regarder. Ecrire cet article m’aura encore une fois apporté beaucoup de choses. Comme quoi, c’est parfois en écrivant et mettant des mots sur nos pensées que l’on arrive à prendre du recul et à mieux réfléchir par la suite. Bref, je m’égare, mais en tout cas, si tu aimes les séries américaines un peu clichées, mais qui abordent des sujets assez controversés tels que l’homosexualité, elle est faite pour toi !

 

J’espère que mon « top 10 de séries Netflix à regarder » t’as plu !

N’hésite pas à laisser un commentaire pour me dire quelles séries tu regardes en ce moment et celles que tu préfères.

N’oublie pas de t’abonner à la newsletter pour recevoir des bons plans exclusifs et inédits dans ta boîte mail. Je suis aussi très active et active sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook et Instagram.

A plus ! ?

 

Publié le

J’ai assisté à l’AVP du film « C’est tout pour moi » de Nawell Madani

Jeudi 21 septembre, j’ai la chance d’assister à l’avant-première du nouveau film de Nawell Madani : « C’est tout pour moi », qui sortira en salle le 29 novembre prochain.

J’arrive dans la salle du cinéma UGC à Porte Maillot. A 20h10, le film commence et déjà, les premiers rires se font entendre.

Ce film raconte la vie de Lila, une jeune bruxelloise, qui rêve depuis toute petite de percer dans le monde de la danse hip-hop malgré l’opposition stricte de son père. Un jour, elle a l’incroyable opportunité de passer une audition de danse à Paris. Forcément son père est loin de la soutenir, mais Lila décide malgré tout de partir à la conquête de Paris, où elle pense qu’une vie de rêve l’attend… Finalement, elle se rend compte qu’elle n’est pas forcément faite pour danser, mais bel et bien pour faire rire les gens. C’est alors qu’elle décide de se lancer dans le stand-up, qui est d’ailleurs son métier aujourd’hui dans la vraie vie.

nawell madani - stand up

Le film se termine. Toute la (petite) salle applaudit et Nawell Madani débarque en jean/basket, chignon, pas maquillée, bref toute naturelle ! On peut alors lui poser pleins de questions par rapport à son film.

La première question bien sûr est : « Est-ce une histoire vraie ? » Nawell Madani, elle, décrit son film comme une « réalité fictive ». Elle commence à se confier à nous sur les éléments réels de sa vie qu’elle a mis en scène dans le film, ainsi que sur les moments inventés qu’elle a rajoutés au scénario pour y donner plus d’authenticité.

Je ne te raconte pas toute l’histoire en détails, car je préfère que tu te fasses ton propre avis sur le film, lorsqu’il sortira fin novembre. En tout cas, je ne peux que le conseiller, car il inculque de vraies valeurs. Nawell Madani cherche à faire passer deux messages bien clairs à travers son film : il est important d’aller au bout de ses rêves et de ne surtout pas se décourager face aux galères rencontrées au quotidien. L’autre message qu’elle veut montrer et qui est pour ma part une valeur fondamentale à avoir dans la vie, est de rendre fiers ses parents et d’être reconnaissants envers eux.

nawell madani - rêve

Selon moi, un des gros points positifs du film est qu’il a été réalisé en toute simplicité. La plupart des acteurs sont des amateurs. En effet, la réalisatrice a tourné avec des femmes incarcérées de la prison pour femmes située à Versailles. Elle est aussi allée chercher des figurants/tes habitant dans des foyers d’accueil. Mais il y a tout de même un grand acteur du cinéma français qui joue dedans, François Berléand. Tu pourras découvrir aussi quelqu’un de connu dans le monde du rap français. Je ne te dévoile pas son identité vu qu’il n’apparaît pas dans la BA et ce serait dommage de te spoiler ça !

En tout cas, je trouve que cette diversité de personnages montre un joli mélange de cultures, à la fois européenne, orientale, africaine et même américaine (tu comprendras pourquoi je parle de la culture américaine une fois que t’auras vu le film ! ;))

J’ai aussi beaucoup aimé la proximité qu’avait Nawell Madani avec nous. J’ai d’ailleurs eu la chance de pouvoir lui parler en backstage en lui posant des questions sur le film et j’ai bien évidemment eu le droit à mon petit selfie avec elle !

nawell madani - selfie
Ce soir-là, il y avait également d’autres personnalités présentes dans la salle. Le rappeur Sadek était là, ainsi que S-Pri Noir et pas mal de personnes assez connues sur les réseaux sociaux comme des influenceurs et quelques personnes de la télé-réalité. On pouvait compter parmi eux Noah Lunsi et Pollux, la grande amie de Jeremstar. J’ai pu parler avec certains d’entre eux. Je les ai d’ailleurs trouvés très accessibles et avenants.

Je garde vraiment une superbe expérience de cette soirée ! C’était la première fois que j’allais à une avant-première et c’est loin d’être la dernière !

pollux - selfie

Je ne sais pas si tu avais déjà entendu parler de ce film avant que tu ne me lises, si c’est le cas, n’hésite pas à laisser un commentaire pour me dire ce que tu en penses. Sinon, je t’invite encore une fois à aller le voir. J’ai hâte de lire ta réaction !

Ciao biz (petit clin d’œil perso à la personne qui m’a permise de vivre cette belle expérience),

Esma

 

Publié le

La série Narcos, un énorme coup de cœur

Hey you !

Avant de te laisser lire cet article, je viens d’abord t’annoncer une excellente nouvelle ! Ça fait un bon moment maintenant que je souhaite recruter des contributeurs et contributrices sur le blog, c’est d’ailleurs une des premières raisons qui m’a poussé à le créer.

J’ai toujours rêvé qu’il y ait plusieurs plumes présentent sur heloitsmytree. Comme je considère maintenant plus ce blog comme un site internet qui tend à devenir un magazine lifestyle, j’avais besoin de diversifier à la fois le style d’écriture mais je voulais aussi obtenir différents points de vue. Etant donné que je ne peux pas être sur tous les fronts à la fois et surtout écrire sur absolument tous les domaines, je suis fière de t’annoncer que des personnes m’ont rejoint et font désormais parties de l’équipe heloitsmytree ! (Au passage, merci à elles !)

La première rédactrice que tu vas découvrir aujourd’hui s’appelle Justine. C’est une véritable passionnée de cuisine, séries/films, beauté et voyages, entre autre. Dorénavant, tu verras de toute façon apparaître le nom de la personne qui a écrit l’article en question, ce sera toujours mentionné quelque part, normalement au début et à la fin de chaque post (sauf quand c’est moi qui écrit du coup, il n’y aura pas forcément de signature à la fin de l’article, s’il n’y en a pas, c’est que j’en suis l’auteure ;)).

Sur ces belles paroles, je te laisse découvrir Justine et son article sur la série Narcos.

En attendant de connaître ton avis sur ce nouveau changement, j’espère que ce post joliment bien rédigé va te plaire.

Bonne lecture !


Narcos, la plus grande guerre avec les narcotrafiquants

Aujourd’hui, je viens te parler d’une petite merveille que j’ai découverte et que j’adore, la série NARCOS !

Déjà un mot, MERCI Netflix pour cette découverte ! 3 saisons, 30 épisodes, et j’en veux encore !!

Pour te mettre dans l’ambiance, ferme les yeux (bon d’accord oublie ça sinon tu ne peux pas lire la suite), mais imagine toi à la fin des années 70 en Colombie. Pays très pauvre, et le seul moyen pour certains de s’en sortir, c’est le trafic de drogue.

Narcos, c’est l’histoire de la guerre entre les États-Unis et les plus gros trafiquants de drogue en Colombie. C’est aussi l’histoire du plus légendaire baron de la drogue de tous les temps : Pablo Escobar.

narcos-netflix

Cette série est juste fascinante car on découvre comment un trafic peut s’accroître et même dépasser les frontières en arrivant jusqu’aux États-Unis, alors que les États-Unis eux, se croient les meilleurs du monde.

Entre espionnage, corruption, traque… l’excitation est au rendez-vous ! On en devient accro, on ne peut plus s’en passer. Essayer, c’est littéralement l’adopter !

Cette série très réaliste, car la chronologie des événements est respectée, surtout que durant les épisodes, le réalisateur a décidé d’intégrer les arrestations et les attentats tirés des archives. Cela donne plus de vie à la série et permet d’en apprendre davantage sur cette époque.

Un petit peu d’histoire ça ne fait pas de mal, mais ne t’inquiète pas, les histoires « d’amour » (on va appeler ça comme ça car on est d’accord qu’avec l’argent, ce n’est plus trop de l’amour), sont toujours présentes, même dans l’action.

narcos-netflix-amour
Dans la série Narcos, la version française existe. Cependant, lorsque les barons de la drogue ou leurs acolytes parlent, c’est en espagnol qui le font, mais don’t worry, les sous-titres apparaissent immédiatement. Personnellement, je trouve cela top car j’adore l’espagnol, même si je t’avoue que je ne le pratique pas. Je trouve cette langue très mélodieuse, elle donne du charme à celui qui la parle. C’est d’ailleurs selon moi la petite touche qui ajoute un véritable plus à la série.

En effet, elle nous permet de se mettre totalement dans l’ambiance et le contexte de la série, on a donc encore plus l’impression d’y être. Par contre, pour ceux qui comme moi, ne comprennent pas un mot d’espagnol, on est obligés de suivre et de lire les sous-titres jusqu’au bout pour comprendre l’intégralité, sinon on ne peut pas comprendre le reste de l’histoire. Je précise cela car je sais très bien que les gens ont parfois la flemme de lire les sous-titres, c’est donc mon conseil perso 😉

narcos-netflix-espagnol.jpg

Franchement j’adore cette série, et ça je pense que tu l’as compris. Mais j’ai encore d’autres arguments si tu n’es toujours pas convaincu(e). Une autre raison pour laquelle je l’adore, c’est que l’on s’aperçoit que malgré le peu de technologie qui existait à l’époque, les narcotrafiquants de Medellin ont réussi à exporter leur marchandise. Ils trouvaient  sans cesse de nouveaux marchés et de nouveaux acheteurs. Ils ne se reposaient jamais sur leurs acquis et en voulaient toujours plus. Quand l’envie est là et surtout quand cette envie d’être de plus en plus riche devient de plus en plus présente, rien ne nous arrête. Et là on se dit vraiment que quand on veut on peut, tout devient vraiment possible si l’on s’en donne les moyens ! Alors oui certes, le chemin n’est pas simple pour arriver à notre but. Il y a des hauts, des bas, mais le résultat est juste magique quand on y parvient !

Narcos, c’est THE série qui te prouve par A+B qu’avec l’argent, tu as tout ce que tu veux et surtout n’importe qui à tes pieds. En effet, grâce à l’argent, les narcotrafiquants ont des yeux et des oreilles dans tous les coins et recoins du pays, même aux Etats- Unis. Que ce soit dans la police, dans la rue, chez les personnes hauts placées comme les avocats ou les comptables… la corruption n’est jamais très loin. En même temps, qui n’aurait pas envie de se faire de l’argent facile ? Et surtout qui refuserait de travailler pour eux alors que ta famille est en danger ou plutôt morte si tu refuses ? Personnellement, même si je suis contre le trafic de drogue, j’accepterai n’importe quoi pour que ma famille reste en vie !

narcos-netflix-riche

Les trois premières saisons se déroulent en Colombie. Pour la saison 4, Netflix a décidé de partir non loin de là, pour arriver au Mexique, pays où les narcotrafiquants mexicains ont les pleins pouvoirs, surtout le cartel de Sinaloa, anciennement dirigé par « El Chapo » qui a été arrêté et extradé aux Etats-Unis. La série va donc s’installer ailleurs, mais l’histoire sera toujours tournée vers le trafic de drogue, la guerre entre les Etats-Unis et les cartels.

Cependant, la série est un peu mise en péril en ce moment, car un assistant de production a récemment été retrouvé mort lorsqu’il effectuait des repérages. Cela montre que les cartels ne veulent pas que la production et surtout les Américains mettent leur nez dans leurs affaires. Netflix avait déjà été menacé par le fils de Pablo Escobar et voilà que ça recommence au Mexique ! En espérant qu’ils arrivent à tourner la prochaine saison et qu’elle reste toujours aussi palpitante. Les narcotrafiquants vont-ils continuer à traquer Netflix ? Affaire à suivre…

narcos-netflix-saison-4

J’espère que l’article t’a plu et que je t’ai vraiment donné l’envie de regarder la série. Je te promets que tu ne seras pas déçu(e) !

Si tu la connais déjà, dis-moi ce que tu en penses en commentaires. Tu l’aimes / tu la détestes ? Dis-moi tout !

Justine

Publié le

Les séries TV sont-elles réalistes ?

Hola !

Depuis le temps que je veux vous écrire cet article, je prends enfin un moment pour me poser la veille de mon jour de repos (je suis actuellement en CDD dans une épicerie fine) et avant la fin de l’année pour vous partager ce qui hante mes pensées depuis des semaines.
Par où commencer ? Bon déjà comme la majorité des personnes de ma génération et de la société actuelle je ou plutôt j’ai beaucoup consommé de séries TV, je dis j’ai car cette période est un peu révolue à présent, je préfère regarder de courtes vidéos sur YouTube ou des films maintenant.

D’abord parce que je trouve que suivre une série est devenu trop compliqué, c’est difficile maintenant de choisir quelle série regarder tellement le choix est infini. Puis suivre toutes les saisons d’une série épisode par épisode c’est long à la fin, sauf si je suis vraiment à fond dedans et que toutes les saisons sont déjà sorties. Je n’attends même plus comme avant la sortie de la nouvelle saison d’OITNB (Orange is the new black) ou celle de Mistresses avec impatience, si elle sort c’est cool sinon tant pis!

Bref, aujourd’hui je vais aborder avec vous quelques séries TV et quelque chose qui m’a toujours fasciné autour d’elles. Au-delà des synopsis (récit bref qui résume le scénario d’une série ou d’un film)que l’on nous propose, ce que j’aime bien faire c’est aller lire des anecdotes sur les séries en question pour en savoir un peu plus sur elles.
Et il y a toujours cette fameuse question qui me revient : comment le réalisateur ou la réalisatrice a t-il fait pour être aussi pointilleux concernant l’intrigue, les personnages etc ? Par exemple lorsque vous regardez un épisode Grey’s Anatomy (je la cite exprès car c’est une des séries les plus regardées et pour jouer avec vos émotions aussi un peu j’avoue) il n’est pas rare d’entendre des termes techniques médicaux évoqués par Meredith ou encore Derek lorsqu’ils sont au bloc et qu’ils opèrent un patient par exemple.

J’ai lu cet article de Melty qui est très intéressant : http://www.melty.fr/grey-s-anatomy-dr-house-les-series-medicales-sont-elles-realistes-reportage-a284688.html

En résumé, l’article explique à quel point les séries (médicales) peuvent être nuancées et surtout romancées. Mais au-delà des séries médicales, je trouve qu’en général ces show nous permettent d’ouvrir nos horizons, découvrir de nouvelles choses qui nous change de ce que l’on voit au quotidien et parfois même d’améliorer notre culture générale.

Il y a tellement de divertissement que je ne sais même plus quelle série je pourrai citer. Mais par exemple, une des dernières en date et autour de laquelle il y a plein de pub partout c’est The Crown lancée sur Netflix en novembre dernier. Elle relate l’histoire de la reine d’Angleterre, Elizabeth II et son ascension au trône. Pour ceux qui ne sont pas hyper calés en histoire, c’est un bon moyen pour se cultiver et en apprendre plus sur ce qu’il s’est réellement passé. Le point positif de la multitude des séries et de toutes ces avancées technologiques c’est que maintenant il est moins fréquent de faire des erreurs sur les informations que l’on transmet lorsque l’on créé des programmes documentaires comme celui-ci.

Une autre série que je veux absolument placer dans cet article parce qu’elle m’a provoqué une sorte de déclic récemment, c’est Ghost Whisperer. Si vous ne la connaissez pas, je vous conseille fortement d’aller jeter un coup d’œil, ça change des séries classiques, même si j’avoue que maintenant les chaînes décident de surfer de plus en plus sur la vague du fantastique utilisant des thèmes comme de la spiritualité, la mort avec les esprits etc.
Désolée pour ma flemmardise mais j’ai décidé de copier le synopsis que j’ai trouvé sur Wikipédia car il résume parfaitement la série en quelques phrases.

Synopsis (de Wikipédia)

Cette série met en scène Melinda Gordon, une jeune mariée qui a hérité de sa grand-mère et de sa mère le don de communiquer avec les esprits des morts. Elle utilise cette faculté pour faire passer les messages des morts à leurs proches pour ainsi les faire passer « de l’autre côté » (dans la lumière). Au fur et à mesure que l’histoire avance, on en apprend plus sur les personnages et sur la mythologie de la série. On découvre qu’il existe des esprits maléfiques voulant stopper Melinda.

Pour en venir aux faits, j’ai toujours trouvé cette série ultra cool et je me suis toujours dis que ça serait top s’il existait réellement des personnes comme Melinda qui communique avec les esprits, des médiums en gros. Mais je pensais vraiment que comme d’habitude que tous ces trucs là n’existaient que dans les films etc. Puis, je suis tombée sur une anecdote en faisant des recherches pour savoir qui pouvait bien avoir toute cette imagination pour inventer un tel scénario. Je suis tombée sur cette fiche d’Allociné http://www.allocine.fr/series/ficheserie-445/secrets-tournage/ où il est écrit ça :

Des médiums au générique

Secret de tournage sur la série

Le célèbre médium américain James Van Praagh fait office de producteur exécutif de la série, elle-même fondée sur les travaux de la médium Mary Ann Wintkowski.

Du coup j’ai fais mes petites recherches sur Mary Ann Wintkowski et tout cela m’a amené à la conclusion qu’en fait non seulement maintenant je crois qu’il est possible de communiquer avec les esprits et je sais qu’il y a des personnes qui le font (j’ai pu échanger IRL avec des personnes qui sont plus ou moins médiums), mais aussi sur le fait que les séries ne sont pas toujours irréalistes et qu’elles partent toujours d’un fait de la vraie vie.

Il est temps de finir ce post, j’espère sincèrement qu’il vous a plu !

Dites-moi dans les commentaires ce que vous avez aimé et retenu de l’article et surtout de ce que vous en pensez.
Quelle série vous rend addict et vous a fait devenir un expert dans un domaine que vous ne connaissiez pas ou presque pas ?

Des bisous,

Elo

 

Publié le

Devenir millionnaire

Revue du film La liste de mes envies (tiré du roman de Grégoire Delacourt)

Si vous êtes intéressés pour lire le livre, je vous met le lien pour l’acheter juste ici ou pour regarder le film ici (sachez que si vous achetez un des 2 produits avec ces liens sur Amazon, je touche une petite commission mais cela ne change rien pour vous).

Attention petit spoiler, mais pour celles et ceux qui n’ont pas vu le film et qui veulent aller le voir, vous pouvez tout de même lire l’article car je n’ai quasiment pas spoilé !

Synopsis : C’est l’histoire de Jocelyne qui gagne 18 millions d’euros à la loterie. Habitante d’une petite ville nommée Arras, elle vit simplement et tient beaucoup à ses valeurs. Sa vie modeste lui convient parfaitement et elle ne rêve pas forcément de plus. Seulement, le jour où elle gagne au loto, elle voit sa vie complètement bouleversée, à son grand désarroi. Evidemment tout va rapidement changer autour d’elle, tout, sauf elle.

Lorsqu’elle apprend la nouvelle, et après avoir hésité, elle décide tout de même d’aller chercher ses gains. Elle a alors immédiatement le droit à une séance de psychanalyse et se retrouve nez à nez avec une psychologue pour le moins, franche et décalée.

Voici quelques passages que j’ai relevés du film :

La psychologue à Jocelyne : « Quand on a de l’argent, soudain, tout le monde vous aime. Soudain des inconnus vous aime, on va vous écrire des poèmes, des lettres d’amour, on va vous demander en mariage. On va vous demander de l’argent pour soigner une petite fille qui se prénomme comme vous Jocelyne, […] quelqu’un va vous envoyer une photo de sa mère qui bave en vous demandant de l’aide… ».

J’ai particulièrement aimé ce passage car bien qu’ironique, il montre bien à quel point gagner beaucoup d’argent d’un coup et notamment grâce à la loterie possède de nombreux effets pervers.

Avouez, je suis sûre que vous aussi vous vous êtes déjà imaginé gagner au loto et vous demander ce que vous feriez avec. Souvent, les personnes avec qui vous en parlez autour de vous vous disent de vous méfier car l’argent ne fait pas uniquement le bonheur et peut avoir des côtés plus sombres. Et à ce moment-là, vous répondez que vous vous avez la tête sur les épaules, évidemment quelle question ! Mais au final, je suis sûre que vous comme moi, si on gagnait au loto, on serait les premiers à être tout autant chamboulés et on réagirait certainement comme Jocelyne au début.

Bref, tout ça pour dire que le film nous rappelle une des règles essentielles de la vie : savoir bien s’entourer que l’on soit riche ou pauvre reste primordial.

Cela nous rappelle aussi à quel point les mentalités que ce soit la vôtre ou celle des gens peuvent changer, en un instant, rien qu’en ayant 3 zéro de plus affichés sur son compte en banque. De toute façon, dites-vous bien qu’au final cet argent reste fictif, virtuel, appelez cela comme vous voulez car votre argent circule continuellement, en permanence chaque jour, et que si vous vous rendez aujourd’hui à la banque pour retirer tout votre argent par exemple (bon en général personne ne fait ça) mais la banque serait dans l’incapacité de vous le donner car elle n’aura pas tout votre pactole au moment présent où vous le lui demandez.

Une autre leçon qui découle de ça et qu’il faut retenir de ce film c’est de rester humble, quoi qu’il arrive. Ce n’est pas parce que tout d’un coup vous devenez « riche » que les gens vont plus vous respecter, vous aimer, ou que vous allez avoir plus d’amis parce que vous le méritez, du jour au lendemain. En général, cette nouvelle vague de nouveaux amis va plus être intéressée par votre portefeuille que votre propre personnalité malheureusement. C’est comme lorsque l’on devient célèbre, il faut vraiment faire attention aux effets pervers. Comme on dit, on n’oublie pas d’où l’on vient, seuls les vrais savent (bon ok, désolée je pars un peu loin là ahah).

 

Et vous alors, que feriez-vous si vous gagniez au loto ?

Publié le

Mes citations favorites de films (Part 2)

MOI TOUS LES MATINS AU RÉVEIL

« Le soleil s’est levé et la réalité s’est installée. »

Vampire Diaries, Stefan. 

 

MOI QUAND JE RENCONTRE DES PERSONNES QUI S’INTÉRESSENT AUSSI AU DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

« – Suis-je devenu fou??? 
– Oui je pense Chapelier. Mais je vais te dire un secret?: la plupart des gens bien le sont. » 

Alice au pays des merveilles, le chapelier fou et Alice. 

 

L’ESPOIR QU’ON ME DISE CA UN JOUR #cucul

 « – Mais tu es Chuck Bass… 
– Je ne suis pas Chuck Bass sans toi… » 

Gossip girl, Blair et Chuck.

 

CETTE PHRASE QUE TU CONNAIS SI BIEN QUAND TU AS L’HABITUDE DE LIRE DES CHOSES SUR LE DVPT PERSONNEL #sotrue,  David Laroche la dit souvent, c’est sa devise.

« Le meilleur moyen de réaliser l’impossible est de croire que c’est possible. »

Alice au pays des merveilles, le chapelier fou.

 

MOI QUAND MA MEILLEURE POTE ME RASSURE

« J’étais très bien comme j’étais, occupé à me détruire, et puis tu t’es pointée et tu m’as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression que quelqu’un en avait quelque chose à foutre de ma gueule et que cette personne méritait que je fasse des efforts. Aujourd’hui, je pulvériserai le record du plus gros sandwich si tu me le demandais, je tabasserais les mamies, je remplirais de soda les fleuves du pays… J’ai merdé sur toute la ligne je l’admets, t’imagines pas comme je regrette. Je t’aime Jal, t’es tout ce que j’ai au monde… T’as de la morve qui est entrain de couler. »

Skins, Chris à Jal. 

 

TELLEMENT VRAI, A MÉDITER !

« La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde. »

Vampire Diaries, Elena. 

 

VRAIE PHRASE DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

« Croire en soi c’est déjà presque réussir. »

Les frères Scott.

 

« L’espoir est la seule chose plus forte que la peur. » 

Hunger Games, le président Snow. 

 

RIEN A AJOUTER?! E+C = R soit Evénement + Choix = Résultat, de Max Piccinini

« Ce ne sont pas nos capacités qui déterminent ce que nous sommes, Harry, ce sont nos choix?! » 

Harry Potter à l’école des sorciers, Dumbledore. 

 

CE QUE JE RESSENS POUR LA MUSIQUE

« Il y a des chansons qui nous donnent envie de danser. D’autres qui nous donnent envie de chanter à tue-tête. Mais les meilleures chansons sont celles qui nous ramènent à l’instant précis où on les a entendus pour la première fois, et qui à nouveau vous brisent le cœur. » 

Gossip girl.

 

« Si mentir était un crime, on serait déjà tous en prison. » 

Pretty Little Liars, Spencer.

 

MOI DANS LA VIE DE TOUS LES JOURS

« – Pourquoi tu laisses pas les autres voir tes bons côtés?? 
– Parce que quand les gens voient le bien qui est en toi ils s’attendent à ce que tu fasses le bien, et je ne veux pas avoir à me montrer à la hauteur des espérances de qui que ce soit. » 

Vampire Diaries, Elena et Damon. 

 

100% MOI DANS LA VIE DE TOUS LES JOURS EN TRAIN DE LUTTER CONTRE TOUS SES DICKTATS #LOVEYOURSELF

« Toutes les filles devraient refuser les règles du jeu stupide qu’on nous impose et qu’on s’impose à nous-mêmes. Il ne faut pas être trop grosse, ni trop maigre. Il ne faut pas avoir la peau trop claire, ni trop foncée, il ne faut pas être trop délurée, ni trop coincée, pas être trop intelligente, ni trop bête. Il faut être soi-même mais tu as intérêt à être dans la norme. » 

Les frères Scott, Anna. 

 

MOI H24, H25 MEME?!

« Je courrais toujours pour aller partout, mais je ne pensais pas pour autant que ça allait me mener quelque part. » 

Forrest Gump, Forrest Gump. 

 

« Il n’y a pas de mort digne?! Notre corps nous lâche parfois quand on a 90 ans parfois avant même qu’on vienne au monde mais ça arrive fatalement. Il n’y a jamais de dignité là dedans. Peu importe qu’on puisse marcher, voir ou se torcher les fesses tout seul c’est toujours une horreur, toujours. On peut vivre dans la dignité mais pas mourir. »

Docteur House, House. 

 

LES PHRASES COMME CA SONT LES MEILLEURES

« Si tu as un rêve, tu dois le protéger. Tu verras que les gens incapables d’y arriver feront tout pour te décourager. Si tu veux vraiment quelque chose, t’as qu’à te battre, point-barre. » 

À la recherche du bonheur, Chris Gardner à Christopher. 

 

MON HUMEUR, CE QUE JE RESSENS LA PLUPART DU TEMPS

« Je suis fatigué patron, fatigué de devoir courir les routes et d’être seul comme un moineau sous la pluie… Fatigué d’avoir jamais un ami pour parler, pour me dire où on va, d’où on vient et pourquoi… Mais surtout je suis fatigué de voir les hommes se battre les uns contre les autres, je suis fatigué de toute la peine et la souffrance que je sens dans le monde… » 

La Ligne Verte.

 

CE QUE L’ON ME RÉPOND QUAND JE DIS QUE JE VEUX AVOIR LE BEURRE ET L’ARGENT DU BEURRE…

« Comme dirait le grand philosophe Mick Jagger «?On ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut?». » 

Docteur House, House à Cuddy 

 

CE BESOIN SI VITAL QUI PASSE SOUVENT SI INAPERÇU

« La plupart des gens disent qu’on a besoin d’amour pour vivre. En fait, on a surtout besoin d’oxygène. » 

Docteur House, House. 

 

Publié le

Mes citations favorites de films (Part 1)

Comme vous le savez, je suis une fan de cinéma. J’adore regarder des films et des séries tv (je suis plus séries tv que films d’ailleurs), ça me permet vraiment de m’évader.
Il y a eu des périodes dans ma vie où j’étais vraiment à fond dans les séries, à tel point qu’il ne se passait pas un jour sans que je regarde la télé. J’étais devenue totalement accro.
Ces périodes sont belles et bien passées mais comme je suis une personne d’assez nostalgique, j’ai décidé de réunir les meilleures citations de films et surtout de séries tv afin de me rappeler pourquoi nous sommes pour la plupart tous si accrocs à ces shows.

Je vous préviens tout de suite, j’ai sélectionné des citations assez « profondes », qui traitent du sens de la vie dans sa globalité, et qui vont sûrement vous paraître assez cucul ou autre mais j’assume, je suis sûre que vous aussi vous les adorez au fond !

Certaines citations (la plupart à vrai dire) sont illustrées en vidéo, j’ai trouvé ça plus sympa que de simplement les lire, et si vous ne connaissez pas la série, cela vous permet en même temps de vous mettre dans l’ambiance et de la découvrir.


« Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment. »

Harry Potter et L’ordre du Phoenix, Sirius Black.

 

« Nous sommes tous à la recherche de cette personne unique qui nous apportera ce qui nous manque dans notre vie. Et si on ne parvient pas à la trouver on n’a plus qu’à prier pour que ce soit elle qui nous trouve… »

Desperate housewives, Gabrielle à Bree.

 

« Oublie un peu tous ces idiots, ils verront jamais que ce qu’ils veulent voir, même si tu voulais tout changer en toi, tout ce que tu es, ça ne leur suffirait pas, ils se foutent que tu changes. »

Pretty Little Liars, Emily à Toby.

 

« Je n’ai pas peur de mourir, j’ai peur de ne pas avoir assez vécu. »

Mr. Nobody, Nemo Nobody.

 

« Les peuples ne devraient pas avoir peur de leurs gouvernements. Les gouvernements devraient avoir peur du peuple. »

V pour Vendetta, V.

 

Charlie Chaplin (Discours) – Le Dictateur 

« Espoir… Je suis désolé, mais je ne veux pas être empereur, ce n’est pas mon affaire. Je ne veux ni conquérir, ni diriger personne. Je voudrais aider tout le monde dans la mesure du possible, juifs, chrétiens, païens, blancs et noirs. Nous voudrions tous nous aider si nous le pouvions, les êtres humains sont ainsi faits. Nous voulons donner le bonheur à notre prochain, pas lui donner le malheur. Nous ne voulons pas haïr ni humilier personne. Chacun de nous a sa place et notre terre est bien assez riche, elle peut nourrir tous les êtres humains. Nous pouvons tous avoir une vie belle et libre mais nous l’avons oublié.

L’envie a empoisonné l’esprit des hommes, a barricadé le monde avec la haine, nous a fait sombrer dans la misère et les effusions de sang. Nous avons développé la vitesse pour nous enfermer en nous-mêmes. Les machines qui nous apportent l’abondance nous laissent dans l’insatisfaction. Notre savoir nous a fait devenir cyniques. Nous sommes inhumains à force d’intelligence, nous ne ressentons pas assez et nous pensons beaucoup trop. Nous sommes trop mécanisés et nous manquons d’humanité.

Nous sommes trop cultivés et nous manquons de tendresse et de gentillesse. Sans ces qualités humaines, la vie n’est plus que violence et tout est perdu.

Les avions, la radio nous ont rapprochés les uns des autres, ces inventions ne trouveront leur vrai sens que dans la bonté de l’être humain, que dans la fraternité, l’amitié et l’unité de tous les hommes.

En ce moment même, ma voix atteint des millions de gens à travers le monde, des millions d’hommes, de femmes, d’enfants désespérés, victimes d’un système qui torture les faibles et emprisonne des innocents.

Je dis à tous ceux qui m’entendent : Ne désespérez pas ! Le malheur qui est sur nous n’est que le produit éphémère de l’habilité, de l’amertume de ceux qui ont peur des progrès qu’accomplit l’Humanité. Mais la haine finira par disparaître et les dictateurs mourront et le pouvoir qu’ils avaient pris aux peuples va retourner aux peuples. Et tant que des hommes mourront pour elle, la liberté ne pourra pas périr. Soldats, ne vous donnez pas à ces brutes, à une minorité qui vous méprise et qui fait de vous des esclaves, enrégimente toute votre vie et qui vous dit tout ce qu’il faut faire et ce qu’il faut penser, qui vous dirige, vous manœuvre, se sert de vous comme chair à canons et qui vous traite comme du bétail.

Ne donnez pas votre vie à ces êtres inhumains, ces hommes machines avec une machine à la place de la tête et une machine dans le cœur.

Vous n’êtes pas des machines.

Vous n’êtes pas des esclaves.

Vous êtes des hommes, des hommes avec tout l’amour du monde dans le cœur.

Vous n’avez pas de haine, sinon pour ce qui est inhumain, ce qui n’est pas fait d’amour.

Soldats ne vous battez pas pour l’esclavage mais pour la liberté.

Il est écrit dans l’Evangile selon Saint Luc « Le Royaume de Dieu est dans l’être humain », pas dans un seul humain ni dans un groupe humain, mais dans tous les humains, mais en vous, en vous le peuple qui avez le pouvoir, le pouvoir de créer les machines, le pouvoir de créer le bonheur. Vous, le peuple, vous avez le pouvoir, le pouvoir de rendre la vie belle et libre, le pouvoir de faire de cette vie une merveilleuse aventure.

Alors au nom même de la Démocratie, utilisons ce pouvoir. Il faut tous nous unir, il faut tous nous battre pour un monde nouveau, un monde humain qui donnera à chacun l’occasion de travailler, qui apportera un avenir à la jeunesse et à la vieillesse la sécurité.

Ces brutes vous ont promis toutes ces choses pour que vous leur donniez le pouvoir : ils mentaient. Ils n’ont pas tenu leurs merveilleuses promesses : jamais ils ne le feront. Les dictateurs s’affranchissent en prenant le pouvoir mais ils font un esclave du peuple.

Alors, il faut nous battre pour accomplir toutes leurs promesses. Il faut nous battre pour libérer le monde, pour renverser les frontières et les barrières raciales, pour en finir avec l’avidité, avec la haine et l’intolérance. Il faut nous battre pour construire un monde de raison, un monde où la science et le progrès mèneront tous les hommes vers le bonheur. Soldats, au nom de la Démocratie, unissons-nous tous ! »

 

V pour Vendetta

« Bonsoir Londres. Permettez-moi tout d’abord de vous présenter mes excuses pour cette interruption. J’aime, comme beaucoup d’entre vous le confort du train-train quotidien, le sentiment de sécurité et la tranquillité que procure ce qui est familier et répétitif. Je les apprécie, comme tout à chacun. Mais dans cet esprit de commémoration qui prévoit que les événements importants du passé, habituellement associés à la mort d’un individu, ou à la fin de quelque horrible bataille sanguinaire, soit célébré par de sympathiques congés, j’ai pensé que nous pourrions célébrer ce cinq novembre, jour hélas oublié, en consacrant un court instant de notre vie quotidienne à nous asseoir et bavarder un peu. Il existe bien sûr des personnes qui ne veulent pas que nous parlions. Je soupçonne qu’en ce moment même, des ordres sont aboyés dans des téléphones et que des hommes armés vont bientôt se mettre en route.

Pourquoi ? Parce que, même si l’on peut substituer la matraque à la conversation, les mots conserveront toujours leur pouvoir. Les mots sont le support de la compréhension et pour ceux qui les écouteront l’énonciation de la vérité. Et la vérité c’est que quelque chose va très mal dans ce pays, n’est ce pas ? 

Cruauté et injustice. Intolérance et oppression. Et la où, auparavant, vous aviez la liberté de faire des objections, de parler comme bon vous semblait, vous avez maintenant des censeurs, des systèmes de surveillance vous contraignants à la conformité et solicitant votre docilité. Comment est-ce arrivé ? Qui est à blâmer ? Bien sûr, il y a ceux qui sont plus responsables que les autres et qui devront en rendre compte mais… 

Encore dans un souci de vérité, si vous cherchez le coupable, regardez simplement dans un miroir. »

 

 

V pour Vendetta, V.


 

« Profite de chaque jour il y aura peu de lendemain. »

Desperate Housewives Saison 5×19Desperate Housewives, Edie à Gaby.

 


One Tree Hill (Les Frères Scott) – Saison 2×22 

 

One Tree Hill (Les Frères Scott)

« A ce moment précis, il y a 6 470 818 671 personnes dans le monde. Certains prennent peur. Certains rentrent chez eux. Certains racontent des mensonges pour s’en sortir. D’autres font simplement face à la vérité. Certains sont des êtres maléfiques en guerre avec le bien, et certains sont bons et luttent contre le mal. Six milliards de personnes dans le monde, six milliards d’âmes. Et parfois… il ne vous en faut qu’une seule. » 

Les Frères Scott, Peyton Sawyer.

 

Les Frères Scott – Saison 5×13

 » Peyton : Faites un vœu et gardez le dans votre cœur. Souhaitez tout ce que vous voulez, tout ce que vous voulez.
Lucas : Ca y est c’est fait ? Parfait, maintenant croyez sincèrement que vos vœux vont se réaliser. On ne sait jamais où on verra le prochain miracle, le prochain sourire. Le prochain rêve qui se réalise.
Peyton : Si vous croyez que ça peut arriver à chaque instant, que vous ouvrez votre cœur et votre esprit à cette simple possibilité, à cette certitude, Brooke : Peut-être que votre souhait se réalisera.
Nathan : Le monde est un endroit magique, il suffit d’y croire. Alors, faites un vœu. Ca y est ?
Hailey : Parfait. Il ne vous reste qu’à y croire, de tout votre cœur. « 

Les Frères Scott.

 

Les Frères Scott

« George Bernard Shaw a écrit : Il y a deux tragédies dans la vie. L’une, est de ne pas réaliser ses rêves. L’autre, de les réaliser. Je pense que Shaw s’est fait briser le cœur une ou deux fois. Je pense que Shaw n’avait rien compris. Parce qu’à mon avis, les tragédies, ça fait partie de la vie. On ne va pas baisser les bras parce qu’on est malheureux non. Je me suis rendu compte d’une chose. Quand on vous brise le cœur, il faut se battre de toutes ses forces et s’accrocher à la vie. Parce qu’elle continue, quoi qu’il arrive. Et cette douleur qui vous déchire, elle fait partie de la vie aussi. Tout comme la peur et le mal être. Toutes ces sensations qui sont là pour nous rappeler que les choses s’arrangeront et que ça vaut le coup de continuer à se battre. Shaw avait raison. Dans notre quête effrénée des objets de nos désirs toutes ces choses qui pensons-nous améliorent nos vies, l’argent, la reconnaissance, la gloire. Nous perdons de vue ce qui importe vraiment, les choses simple de la vie, comme l’amitié, la famille, l’amour. Toutes ces choses que nous avions probablement déjà. C’est vrai, perdre ce dont on rêve est tragique. Mais réaliser ses rêves, je pense qu’on ne peut rien souhaiter de mieux. Cette année j’ai rêvé de trouver l’amour. De plongé mon âme dans une autre, et de réveiller un cœur anesthésié par la peur de souffrir. Mon rêve s’est réalisé. Et si ça c’est une tragédie, alors je souhaite la connaître à nouveau. Parce qu’il n’y a rien de plus précieux au monde. »

Les Frères Scott.

 


Les Frères Scott – Discours de Brook

 


One Tree Hill (Les Frères Scott) – Saison 3×15 – Whitey

 


One Tree Hill (Les Frères Scott) – Saison 3×06

“Dans la nuit qui m’environne, dans les ténèbres qui m’enserrent, je loue les dieux qui me donne une âme à la fois noble et fière prisonnier de ma situation, je ne veux pas me rebeller meurtris par les tribulations, je suis debout bien que blesser. En ce lieu d’eau propre et de pleurs, je ne vois qu’horreur et ombre les années s’annoncent sombrent mais je ne connaîtrais pas la peur. Aussi étroit soit le chemin. Bien qu’on m’accuse et qu’on me blâme. Je suis le maître de mon destin, le capitaine de mon âme. « 

 


Grey’s Anatomy – Saison 6×02

 


Grey’s Anatomy – Saison 7×01 « Les gens ne changent pas. »

« Quand on dit des choses comme : « Les gens ne changent pas» ça rend fou les scientifiques… Parce que le changement est littéralement la seule constante de la Science. L’énergie, la matière, ça change toujours… Ça se transforme, fusionne, évolue, périe. C’est le fait que les gens essaient de ne pas changer qui n’est pas naturel. Le fait de s’accrocher à ce que les choses étaient au lieu de les laisser être ce qu’elles sont… Le fait de s’accrocher à de vieux souvenirs au lieu d’en créer de nouveaux… Le fait de persister à croire en dépit de toutes les données scientifiques que tout est permanent dans ce monde. Le changement est constant. Comment on vit le changement… Ne dépend que de nous. On peut voir ça comme la mort, ou comme une seconde chance qui s’offre à nous. Si on ouvre nos mains, qu’on lâche prise, qu’on l’accepte, ça peut être comme une décharge d’adrénaline, comme si à tout moment, on pouvait avoir une seconde chance… Comme si à tout moment, on pouvait renaître. » – Grey’s Anatomy.

 


Esprits Criminels – Toutes les citations Saison 1 en FR

 


Esprits Criminels – Toutes les citations Saison 2 en FR

 


Esprits Criminels – Toutes les citations Saison 3 en FR

Et vous, quelle est ou quelles sont vos citations favorites  ?

Publié le

Ma vision du monde – Documentaire Sellebrity

Cet article résume une bonne partie de mon état d’esprit. Il englobe vraiment tout ce que je peux ressentir face à la société actuelle ainsi que mes opinions sur ce sujet.

Chapitre 1 : La notoriété et le film Sellebrity

Quand vous êtes une star, les paparazzis vous traquent 24h/24. Ils font voler des hélicoptères au-dessus de votre villa comme pour le mariage de Jennifer Lopez. Elle et son mari ne pouvaient faire confiance à personne pour les préparatifs, ils étaient obligés de se méfier de tout le monde, y compris les personnes de leur entourage. Jennifer voulait vraiment avoir quelque chose d’intimiste pour une fois, et même ça les paparazzis le lui ont volé, car des détails sur son mariage ont fuité. Et surtout, les paparazzis ont tout mis en œuvre en faisant voler ces hélicoptères pendant son mariage pour pouvoir prendre des photos de l’événement. Des photos qui pour le coup, valent de l’or.
Ce n’est pas étonnant que les célébrités aient de plus en plus peur pour leur propre sécurité. Même si elles sont généralement bien entourées par leurs gardes du corps, leurs agents, elles ne sont pas à l’abri d’un fan dégénéré. De plus, leur entourage est souvent lui aussi traqué. Les enfants, la famille, les amis, les connaissances… Toute sorte de connexion avec la star en question y passe.

Certains fans sont également prêts à tout. D’ailleurs, il ne règne pas toujours une douce atmosphère entre les fans et les paparazzis. Les paparazzis voulant leurs photos à tout prix et les fans voir la star pour de vrai, la toucher, prendre des selfies avec elle, il y a donc parfois quelques tensions entre eux.
A l’époque (celle de Marilyn Monroe), les photographes demandaient l’autorisation des stars pour les prendre en photo, cela a bien changé depuis ! Maintenant c’est la jungle des photos volées, c’est devenu un truc de malade.
« N’importe qui peut vous vendre, n’importe quand et à n’importe quel prix » le confirme Salma Hayek dans le fameux documentaire controversé Sellebrity. Ce qu’ils veulent tous coûte que coûte, c’est une photo de la star qui regarde vers leur objectif pour qu’ils puissent vendre ces photos le plus cher possible. Finalement, tout est encore question d’argent ici. A part peut-être les vrais passionnés, mais sinon tous les autres photographes, que recherchent-ils vraiment ? Est-ce le succès comme les personnes qu’ils traquent et harcèlent ? Est-ce qu’ils ont vraiment une passion à rencontrer des stars parce que ce sont des vrais fans ? Ou est-ce tout simplement pour gagner leur vie ? Peut-être un mélange des 3, je ne sais pas. Les raisons sont diverses et encore une fois, chaque paparazzi est différent, mais au fond ils veulent tous la même chose. Il ne faut pas oublier qu’à la base les célébrités ont un métier. Qu’elles soient chanteuses, actrices, musiciennes ou autre, elles deviennent connues grâce à leur travail. Elles sont là par passion, les fans ont parfois du mal à le comprendre ainsi que les paparazzis. Le problème c’est que les célébrités ont du mal à contrôler les photos qui circulent d’elles. Certaines n’y arrivent pas du tout et sont dépassées par les paparazzis, magazines people etc… D’une certaine manière, elles n’ont pas que ça à faire. Elles se doivent de rester focaliser sur leur job et leur passion sinon elles ne s’en sortent pas.

Pour faire référence à une autre partie qu’aborde le documentaire sur les célébrités, sur l’image que renvoient les magazines people, à  un moment je crois que c’est une des célébrités qui témoigne et qui dit : « L’idée que les images ne mentent jamais est totalement fausse. » Les images ne font pas que véhiculer la vérité sur la situation des stars comme on veut nous le faire croire. Les images et surtout les légendes qui y sont ajoutées mentent souvent, visant pour la plupart du temps à faire passer un message complètement différent de la réalité. Les photos capturent des moments où la star en question fait quelque chose de spécial, ou affiche une expression sur son visage. Comme l’un des journalistes le dit dans le documentaire, le contexte joue beaucoup, il est important. Ainsi, les magazines people vont se servir de l’image d’une célébrité un peu fatiguée par exemple pour faire croire à ses lecteurs qu’elle est triste ou qu’elle s’est droguée. La légende de l’image est parfois à l’extrême de la vérité.

Par ailleurs pour en revenir aux paparazzis comme le confirme Jennifer Anniston dans le documentaire, c’est de l’illusion de croire que c’est grâce à eux que les carrières des stars continuent. Etre paparazzi c’est avant tout faire du business, le marché de la photographie people est important et les bons clichés peuvent se vendre des fortunes. Ce qui différencie les photographes people des photographes professionnels c’est l’autorisation de prendre la star en photo. Quand c’est un photographe pro, la star collabore avec la marque et donne son autorisation pour être prise en photo et diffusée car un contrat est établi etc… tandis qu’un paparazzi ne se gêne pas pour prendre des photos volées. Ainsi, lorsque l’on devient célèbre, on devient une nouvelle cible au cœur du business des chaînes de tv, journaux, magazines… Parler des stars attire le trafic sur internet et l’audience à la télévision. On veut nous faire rêver, montrer qu’il y a des personnes qui incarnent la perfection, qui ont des vies parfaites, de belles carrières…
Je tiens juste à rappeler que la plupart des stars travaillent d’abord très dur avant d’acquérir une certaine notoriété. Elles commencent à réellement lancer leur carrière quand elles deviennent de plus en plus convoitées et citées dans les médias. Après, comme le disent la plupart des célébrités, c’est le prix à payer pour être connu, cela fait parti de leur job. En revanche, quand elles vont faire leur course ou du sport, cela relève de leur vie privée et leur intimité est « violée » quand on les dérange pour les prendre en photo sans cesse. Comme le dit Salma Hayek dans le reportage, ce n’est pas parce que les célébrités ont une « belle vie » que les paparazzis doivent nourrir leur audience. Il faut savoir ne pas dépasser les limites. Je pense que si un jour on inversait les rôles et que les paparazzis se faisaient prendre en photos 24h/24, à chaque fois qu’ils font quelque chose, bougent quelque part, ils se rendraient compte du tort qu’ils causent à leurs « proies ».

En voulant faire des photos des stars à tout prix, les paparazzis n’hésitent pas à aller loin comme entamer une course poursuite avec la star visée. Certaines fois, cela s’est fini par des drames et il y a eu des accidents par exemple avec Drew Barrymore, Orlando Bloom…
Cela peut devenir très dangereux et même causer la mort comme celle de la princesse Diana (pas de polémique, je dis ce que je pense). Malgré ces tragédies, tant qu’ils continuent à gagner de l’argent, les médias ne s’arrêtent pas. Même les enfants deviennent populaires parce que les paparazzis les prennent en photo, ce qu’ils oublient c’est que cela les effraye. Etre poursuivi alors qu’on est encore qu’un enfant ou même un bébé n’est pas quelque chose de mentalement normal. Cela les frustre, ils ne comprennent pas et peuvent craquer, s’énerver. Les enfants n’ont pas demandé à être connus !
Comme je le dis, une star est connue grâce à ce qu’elle accomplit dans son métier, il faut cesser de les persécuter. J’ai l’impression que sous prétexte qu’elles gagnent beaucoup d’argent, elles ont des comptes à rendre ? On devrait davantage se focaliser sur ce qu’elles accomplissent !
En parallèle, moi aussi j’aime bien rencontrer en vrai des personnes connues. J’ai souvent été à des émissions de télé et de radio, et j’ai même été devant l’hôtel de Mariah Carey la veille de son concert à Bercy (le 20 avril). J’ai d’ailleurs assisté à une bagarre assez violente entre fans. On parle des paparazzis, mais les fans ne sont pas mieux. Attention, je ne critique ni ne dénigre personne, qu’on soit bien d’accord. Je pense seulement que certaines personnes, aussi bien paparazzis que fans vont parfois beaucoup trop loin. Il ne faut pas oublier que ces célébrités restent des êtres humains avant tout et que si elles en sont arrivées là c’est que, à un moment ou à un autre, peu importe leur côte de popularité, elles se sont démarquées par rapport aux autres et ont attiré l’attention vers elles, de manière volontaire ou non. En tout cas, elles se sont juste bougées à un moment de leur vie. Et ça, c’est ce que j’essaie de découvrir à travers mes recherches, mes rencontres avec ces célébrités et leurs fans… Mon but est de comprendre comment certaines personnes arrivent à devenir connues, par quels moyens sont-elles arrivées à avoir une certaine notoriété, comprendre comment une personne peut-elle être fan d’une autre personne alors que nous sommes tous égaux sur Terre et surtout comprendre, découvrir leur passion à travers leurs univers.
Je veux dire, de base, chaque personne est construite de la même manière, on a tous un corps humain. C’est au niveau du mental, sur ce qu’il se passe dans la tête de ces célébrités qu’il faut se focaliser pour trouver des réponses. En effet, la personne qui devient connue a forcément fait des choix différents de ceux de son voisin, et a pu grâce à cela obtenir certains résultats. Il y a tout un tas de facteurs qui peuvent jouer en la faveur d’une personne pour être connue c’est certain, mais d’une manière générale, c’est uniquement la personne en question qui a pris un chemin différent à un moment ou à un autre.
Réflexion : le mot « star » signifie étoile en anglais, ce n’est sans doute pas pour rien que ce nom est utilisé pour désigner les célébrités car qui dit star veut dire rayonnement, lumière, chose qui brille et c’est ce que ces personnes connues sont, d’une certaine manière. Elles « brillent » aussi bien quand elles se prennent des flashs de paparazzis dans les yeux, que dans leur domaine de prédilection où elles ont su se faire un nom, une place.

Pour revenir au sujet des fans, je peux totalement comprendre qu’ils aient eu ou continuent à avoir un coup de cœur pour une célébrité car après tout, c’est comme cela qu’une personne devient connue, c’est en étant supportée et soutenue. Je pense juste qu’en mettant des limites, il serait plus facile de vivre en harmonie. De plus, une star a besoin du soutien des personnes qui la supporte car ça l’aide à avancer, et ça lui prouve qu’elle ne fait pas tout ça pour rien quelque part.
Je viens de regarder une interview de Selena Gomez, que je trouve réellement authentique et touchante dans sa façon d’être. Si vous voulez la regarder elle est sur YouTube sur la chaîne de Gomez Lovato VOSTFR. Dans l’interview, on voit « la pus grande fan australienne » de Selena qui lui montre combien elle l’aime pour ce qu’elle fait et surtout pour ce qu’elle est. Comme je le disais plus haut, ce qui compte avant tout au final chez une personne, connue ou pas connue, c’est sa personnalité, sa façon d’être. C’est aussi pour cela que les fans existent, car ils reconnaissent au-delà du talent la personnalité de la célébrité. C’est ce qui touche le plus les personnes célèbres. Au lieu de sans arrêt scruter avec qui elles traînent, ce qu’elles font, comment elles vivent, mangent, s’habillent, où elles vont, qui sont au final que des détails personnels, il faudrait plus s’intéresser à leur personnalité et leur talent. Il faut arrêter de traquer leurs moindres faits et gestes car je le répète ce sont avant tout des êtres humains, et on a tous tendance à l’oublier (moi la première).
Aujourd’hui, les stars sont exposées plus que jamais. Et comme le dit Jennifer Lopez dans le documentaire Sellebrity, il n’y a plus aucun mystère, tout le monde connaît leur vie. Je voudrais également rajouter une chose concernant les fans et les paparazzis. Selon moi, un fan est beaucoup plus utile pour une star qu’un paparazzi et je ne pense pas avoir tort en disant cela. En effet, comme je le dis précédemment, les fans permettent à la star d’exister et de continuer à exister. Ils la soutiennent, font partis de son public donc des acheteurs qui permettent à la star de continuer à exercer sa profession et à en vivre. En effet, sans soutien et surtout sans public, une personne connue peut vite retomber dans l’anonymat surtout si elle n’est qu’au début de sa carrière.

Chapitre 2 : Se faire connaître devient de plus en plus accessible

Si tu as du talent, et de la visibilité tu peux devenir célèbre rapidement.
Comme le dit Salma Hayek dans le film, certaines personnes deviennent connues alors qu’elles n’ont aucun talent. Elles le développent si on peut appeler ça développer, seulement après être devenu connu. Ex : la téléréalité avec les sœurs Kardashian…

Par ailleurs, aujourd’hui plus que jamais, il est de plus en plus facile de se faire connaître grâce aux nouvelles technologies.
Plus besoin d’être forcément chanteur, danseur, ou acteur. Maintenant le statut de youtubeur, blogueur, instagrameur et même voyageur peut  faire de vous une personne connue voire très connue. On peut maintenant facilement devenir youtubeur car c’est de plus en plus considéré comme un métier. D’ailleurs, je me posais une question : je sais qu’il existe des écoles de cinéma, comédies musicales, experts du web, OK, mais existera-t-il bientôt des écoles pour devenir un roi des réseaux sociaux avec des cours sur comment faire des vidéos sur YouTube, comment gérer un compte instagram ou un blog ? Je sais qu’il existe des formations pour la plupart gratuites (sur des blogs et YouTube) mais aussi payantes pour apprendre à décrypter cette génération 2.0. Concernant les écoles spécialisées, ça ne devrait pas tarder ! Du moins aux states parce qu’en France, avec nos décalages de dix ans sur les nouveautés, on peut encore attendre un bon moment.

Les réseaux sociaux, génération 2.0 pour créer la vie de ses rêves

Je pense qu’avec notre génération actuelle, nous n’avons quasiment plus besoin de faire de longues études pour faire ce que nous voulons. Privilégier l’expérience à la théorie devient de plus en plus démocratisée. C’est là que le fossé se creuse entre la génération de nos parents et grands-parents qui ont encore du mal à comprendre que l’on peut devenir aujourd’hui instagrameur, youtubeur ou vineur. Pour prendre l’exemple de YouTube, ceux qui ont créé un vrai business en faisant de leur chaîne un immense succès ont su démontrer que leur support de travail virtuel peut leur rapporter gros. Ils ont aussi prouvé à quel point ils sont devenus multitâches en exerçant tous les métiers possibles pour créer et promouvoir leurs vidéos. Cela demande une bonne dose d’imagination et de travail pour faire les montages, trouver les lieux de tournage, acheter le matériel nécessaire, gérer les éventuels partenariats etc.

La chose qui peut vite devenir frustrante et que j’explique dans mon article http://blog.eloisenicolas.com/2016/05/19/ne-pas-savoir-ou-aller/est de se mettre la pression pour vite se faire connaître. En effet, aujourd’hui tout va très vite et bien que je n’ai que 19 ans, je vois déjà des ados de 16 ans et moins « percer », c’est-à-dire devenir connu, avoir des fans, établir des partenariats avec des marques connues et signer des contrats qui valent souvent de l’or. Et je pense que s’il y a autant de concurrence sur les réseaux sociaux de nos jours c’est que les personnes comprennent le potentiel de ceux-ci et les utilisent ainsi afin de se créer des opportunités, réaliser leurs rêves, et surtout rencontrer de nouvelles personnes qu’elles n’auraient pas forcément pu connaître dans l’anonymat.

Aujourd’hui le virtuel se transforme en réel, et c’est ça que j’ai encore du mal à croire. C’est dingue de se dire que grâce à des vidéos que l’on poste on peut sortir de la masse, devenir connu et commencer à collaborer avec de célèbres marques. Cela peut paraître fou de croire que l’on intéresse à des gens que l’on ne connaît pas en postant de simples vidéos sur le net.
Comme je l’ai écris dans cet article http://blog.eloisenicolas.com/2016/05/19/ne-pas-savoir-ou-aller/, il faut bien sûr essayer de sortir du lot rapidement soit en créant le buzz, soit en jouant sur son réseau.

Publié le

Etre series addict

Si vous êtes comme moi un fan inconditionnel de séries tv, il vous est certainement vous aussi arrivé d’aimer tellement une série au point que vous l’avez dévoré non pas une fois mais des dizaines voire plus. Vous est-il déjà arrivé de repasser en boucle une de vos séries tv favorites et de ressentir à chaque fois une puissante émotion, comme un besoin que vous satisfaisiez à nouveau ?

C’est actuellement ce que je ressens en ce moment. Ma famille ayant décidé de regarder toutes les saisons de Revenge et de Gossip Girl, je me sens obligée de regarder quelques épisodes avec eux, ça me rappelle tellement de souvenirs ! C’est énorme de ressentir des choses en revoyant les épisodes, je reconnais les bons moments que j’ai passé devant certaines scènes, les émotions que j’ai pu ressentir tout au long de chaque saison. Etant donné que j’ai déjà regardé ces deux séries en entier, je me rappelle de quasiment chaque scène et il y en a pas mal qui me refont rire, pleurer… (oui, je suis assez émotive quand je regarde des films et séries tv).

Revenge m’a rappelé à quel point j’ai adoré suivre les aventures d’Emily Van Kamp, toutes ces vengeances, ces scandales, les Hamptons… J’ai appris de cette série qu’il ne faut pas passer sa vie à être dans la colère et la vengeance et qu’il vaut mieux pardonner et avancer que de passer à côté de sa vie.
Quant à Gossip Girl, c’est grâce à cette série que j’ai commencé à découvrir et aimer les USA, notamment New-York avec Central Park, Madison Square, la Cinquième Avenue… Je n’y suis encore jamais allée mais étant donné que je revoie les épisodes de Gossip Girl en ce moment, je pense que je ne vais pas tarder à y aller, du moins je l’espère, depuis le temps ! Cette série m’a aussi fait découvrir toutes les grandes marques de luxe de haute couture (Diane Von Furstenberg, Louboutin, Hervé Léger entre autres), je passais mes journées à essayer de recopier les looks de Blair et Serena. Je rêvais de porter les robes à paillette de Serena Van der Woodsen, les talons vertigineux, les collants et même les serre-têtes comme ceux de Blair Waldorf. J’étais complètement dingue de cette série ! C’est aussi grâce à celle-ci que j’ai découvert Blake Lively alias Serena Van der Woodsen, c’est à partir de ce moment-là qu’elle est devenue littéralement mon actrice préférée.

Bref, j’avais juste envie de partager avec vous mes ressentis du moment parce que ce sont vraiment des périodes qui m’ont marqué pendant mon enfance. Les séries m’ont permis de m’évader en m’imaginant une vie de rêve, moi et mon imagination débordante, j’ai vraiment passé des heures à chercher sur internet les moindres détails sur ces séries : lieux de tournages, anecdotes, acteurs, marques de vêtements, bandes sons…

Je m’arrête là car je pourrais écrire des heures sur ce sujet. J’espère que ça vous a inspiré et que vous ne vous sentez plus seuls face à votre amour que vous avez pour les séries : vous n’êtes pas seuls, n’hésitez pas à m’en parler en commentaires ci-dessous 😉

xX